De la Bretagne à l’Italie...

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Extraits de vie

Le blog ne donne pas que des nouvelles de notre maison, mais aussi de nous ! :)

Fil des billets

samedi, décembre 4 2010

Le pere Noel envoi une video pour Trystan

Le pere noel se modernise, le voila qui envoi des videos par internet. Voici le message que Trystan a pu decouvrir, tout sourire, ce soir ! Merci Claire pour cette merveilleuse petite trouvaille :)

Le site generateur, pere noel portable, se trouvant ici

lundi, novembre 8 2010

Sagra temps qui passe

Il est de ces traditions dont nous manquerons après notre retour. L'une d'entre elles, assurémment, se nomme 'Sagra'. Quelqu'uns de nos visiteurs auront pu découvrir: je pense à Clau et Jeff ou Karine et Samuel, pour les autres vous aurez loupé quelque chose. Ce sont Mario et Isabelle qui nous ont initié à ces fêtes de villages, ils ont été, je dois dire, très bien inspirés ! Le principe est assez simple. Un village. Des gens. A manger. Ca me convient parfaitement ^^

Pour la première Sagra mémorable, Clau et Jeff étaient de la partie. Il a d'abord fallu se rendre sur place, ce qui évidemment en Italie est souvent synonyme de complications. Ca commence avec le lieu, et même l'évenement en soi. Beh oui, je pense qu'il existe un code secret que s'échangent les gens dans la rue, sans se parler, sans écrire, qui fait qu'ils connaissent les dates et lieux de tels évenements, alors que les non-inités ne soupçonnent même pas jusqu'à leur existence. Quant au chemin pour y aller, le fil d'Arianne serait sans doute vain puisque le labyrinthe est à 'murs' ouverts... Toujours est-il que guidés par Mario, le bel italien bien habillé en belle voiture, qui parle français avec un accent qui hypnotise les françaises (d'ailleurs, tu viens d'où Isabelle ? ;) ), nous avons pu arriver sur le site. Un petit village sur des hauteurs, dans lequel évidemment l'organisation alarachedaparenceorganisée a conduit à un bel embouteillage. C'était le soir, c'était en plein air, y'avait plein de guirlandes de lumières et surtout il faisait assez chaud pour être en short et t-shirt. On s'y fait très vite au beau temps... De grandes tablées, et des gens qui rigolent de partout. Mario me fera gouter quelques vins choisis, et nous dégusterons un repas simple mais excellent, dans cette ambiance chaleureuse, parlant avec quelques Italiens qui, naturellement, contemplent les enfants. Autre atout incroyable pour créer cette chaleur humaine, les italiens sont gagas des enfants, et parlent très facilement. Après le repas, un petit groupe a joué quelques chansons 'oldies', quelques années 80, et la chanteuse a même fait une dédicace à Trystan et Chloé qui s'éclataient sur la piste de danse.

Ce week-end correspond je pense à notre dernière Sagra en tant que locaux. Car pour sûr, on en refera en touristes ! Cette Sagra, qui avait lieu à Belveglio, c'est Luca et Chiara qui nous y ont invité, en rejoignant un de leurs couples d'amis: Alessandro et sa femme. Mario et Isabelle nous ont accompagné. Il faut dire que celle-ci avait quelque chose de très particulier: une spécialité culinaire du Piémont, qu'on retrouve justement dans les sagras juste avant l'hiver. La bagna cauda, que vous avez ici en photo. C'est tout d'abord une sauce très chaude, normalement servie dans une petite poterie. Pour notre part, des ramequins en verre, mais peu importe. On y trouve de l'anchois, de l'ail, et le tout baigne littéralement dans l'huile d'olive. Cette sauce, au coeur du plat, se savoure sur du pain ou des crudités. C'est excellent. Pas de musique cette fois, mais ce repas géant au milieu de cette population qui se connait, et les enfants qui courrent partout à la fin du repas. Nous avons précédé cette sagra d'un petit moment campagnard, sur une des nombreuses routes du vin des environs, puis d'une petit visite de la ville d'Asti. Visite qui nous a conduit à avoir une coupe de champagne à la main, admirant des tableaux dans un chateau, lors d'un vernissage d'un artiste italien parlant un français admirable; Valdaï gardant la pousette -vide- à l'entrée. Comme quoi le hasard des rues et la curiosité des portes ouvertes amène à des situations potentiellement surprenantes.

Enfin, le titre de ce billet, "Sagra temps qui passe", est un petit jeu de mots renvoyant à une discussion de ce week-end avec Flo. Je ne me suis jamais éloigné des joies de la campagne. Sa simplicité, son calme, son authenticité. Il est vrai cependant, et ce beaucoup plus pour Flo, que ces 15 dernières années nous aimions, surtout le soir, "sortir" dans un truc qui bouge, plutôt moderne. Ho, nul doute qu'on aurait apprécié une sagra dans cette époque -quoiqu'encore un peu plus jeune, on aurait trouvé ca ringard non ?-, mais nous l'apprécions vraiment maintenant. J'aspire donc à un savant mélange intégrant les sorties animées et celles plus traditionnelles. C'est donc sûr, on se prépare pour les fest noz... ;)

Edit: petit bonus dont je viens de me rappeler. Il s'agit d'une note pour moi. Ne jamais laisser le chien dans la voiture avec les clefs. Non pas parce qu'il risque de demarrer et de partir en jaille avec ses potes, en revenant ivre mort a pattes apres avoir casse la voiture. Non. C'est juste que les voitures ont souvent un bouton de fermeture centralisee. Et qu'un chien peut accidentellement marcher dessus. C'est ce qui nous est bien sur arrive ! On a mit 10 minutes, a force d'appeler le chien dans tous les sens aux vitres, a le faire remarcher pile-poil dessus pour rouvrir la voiture... ;-)

jeudi, octobre 7 2010

Vous le croyez ca ???

Non mais, franchement... la voiture qui nous reste est tombee en panne, vous y croyez ? Bah pourtant c'est ce qui vient d'arriver. 1100E de reparations si tout va bien. Et dans le genre rigolo-bis-bonus-en-passant, je triais quelques photos hier soir: en 2007, 2008, et 2009, on se baignait debut octobre. Cette annee, il fait un temps pourri/froid/apocalyptique depuis la mi-septembre. Et c'est la premiere annee aussi qu'on n'a qu'une voiture, et ma moto. Cette derniere etant peu utile des qu'il pleut, vu que ca glisse ici. Je passe sur les autres blagues, vu qu'elles n'en sont pas. Grmpfffff....

Non mais, franchement...

mardi, octobre 5 2010

Climat apocalypthique ? Que de pluie !

400 mm de pluie orageuse nous sont tombes dessus aujourd'hui, et il va pleuvoir encore du lourd cette nuit. Voila qui ne parle pas forcement à tout le monde, alors: les grosses rivières habituellement secs en cette periode sont au plein; certaines débordent. Celles-là mêmes qui servent lorsque les neiges fondent pour absorber le flot continu et enorme d'eau engendré ! L'une de ces rivieres est en face de la maison, il y coule une eau boueuse à une vitesse incroyable. Il y a eu une coulée de boue à 1km de chez nous. Les autoroutes tournent au ralenti (3h pour un genes-busalla pour une amie). Un éboulement de terrain nous a beaucoup ralenti sur la petite route de retour. Quant au laboratoire, il y a carrement eu une inondation au niveau du rez de chaussee (en fait, le '-2'), avec de l'eau partout sur cet étage. La route pentue du laboratoire, via Morego, etait une vraie riviere, les roues des voitures depassant à peine ! Et je ne parle pas des pauvres scooters qui devaient rentrer chez eux.

Impressionnant tout cela ! Et magnifique en meme temps... Notons de plus que dans la serie "2010 annee de la chance", la voiture qui nous reste est en panne. Pas super pour circuler en moto tout ca.

Un petit lien en francais: http://www.meteo-world.com/news/index-3198.php

et un autre en italien: http://www.ilsecoloxix.it/p/savona/2010/10/04/AMj25x6D-pioggia_mareggiate_flagellano.shtml

DSC_0465_bq.jpg DSC_0466_bq.jpg DSC_0468_bq.jpg DSC_0467_bq.jpg DSC_0476_bq.jpg DSC_0471_bq.jpg

lundi, septembre 20 2010

3 semaines, 3 PV. 2010, décidément l'année de la chance

Il y a de ces series tout de meme, c'est incroyable. Je pense que 2010 restera dans ma memoire comme mon annee la plus pourrie, car je ne crois pas possible de voir un tel enchainement se reproduire de nouveau. Bon ma foi, c'est toujours une histoire de point de vue, de verre a moitie vide que si on regarde bien, bah en fait il y a encore qq chose dedans... oui oui, un truc pour faire plouf et s'y noyer. Aerm. J'attends avec impatience en tout cas la fin de cette serie noire. En parler va peut-etre conjurer le sort ? A moins qu'un rite de desenvoutement ne s'impose ? car j'ai des doutes sur de vieilles megeres pratiquantes de magie-noire, l'une ayant un balais et l'autre l'age du temps qui a passé (et qui parle surement latin). Mais finalement, c'est certainement le point de vue qui gagne, et les cercles vertueux gagnants-gagnants de miss Clown sont pour le coup veritables: bon moral et positivisme, on recolte ce que l'on seme. Bref, jetons toutefois un oeil amuse sur un extrait choisi (uniquement du rigolo) de 'la' serie:

  • on a plante la Nissan. La voiture est morte. On venait de changer les 4 pneus et de faire le CT 3 semaines avant. C'etait tout de meme notre premiere 'vraie' voiture, recente, belle, tousssa. Un an et demi, alors que je garde des poubelles des annees sans qu'un gus ne s'y frotte.
  • on a du rouler un peu plus cette annee: 3000km de plus que le contrat ne le prevoit. 14% de remboursement en moins sur la valeur d'expert.
  • le samedi de notre arrivee, je me decide a remplacer les robinets de la baignoire, bloques par le calcaire. En les devissant, c'est le suport mural qui saute. De 15 minutes je suis passe subitement a 3h de travail.
  • pour accueillir des invites je me decide a enfin poser une porte au bureau. C'est tout de meme la 4eme que je pose de cette maniere. Une fois tout le support prepare, la porte n'est pas a la bonne taille
  • on tombe en panne de fioul la veille de l'arrivee des-dits invites
  • je vais tenter de financer le changement des fenetres en janvier, evidemment le moment ou un peut potentiellement le faire arrive juste apres l'arret de multiples subventions d'etat sur l'habitat, en particulier les fenetres.
  • 3 semaines de vacances, 3 pv: 95 et 91 km/h au lieu de 90. Et le dernier que je vais contester: 126 au lieu de 90. Trajet de retour je roulais peinard, j'ai bien vu le flash qui s'est declenche car je me suis fait doubler dans ce virage par une moto. Je n'aurais pas du recevoir (ca m'est deja arrive, et je n'ai jamais rien recu), mais visiblement je tombe sur le cas statistique ou je recois quand meme. Au passage, 126, il se trainait. Branleur.

Mais d'un certain point de vue, c'est dans la lignee de:

  • 5 mois de 'vacances' qui ont vu la plus mauvaise meteo en bretagne que j'ai jamais connu (2007), alors que je n'avais pas eu de longues vacances depuis mes 17 ans
  • ne pas vendre la maison au 2eme visiteur de celle-ci. La 'crise immobiliere' est annoncee moins d'1 mois apres.
  • avoir une annulation du compromis de vente. Et oui, on l'avait pratiquement vendue une fois. Si si, signe et tout !
  • se faire arreter par la douane avec le camion a la frontiere, et evidemment avoir mon fusil de trap dedans. Il faut quand meme souligner qu'avec plus de 20 passages au moins de ce tunnel, c'est la seule fois ou j'ai vu les douanes.
  • voir les portes de mon embarquement d'avion se fermer, ce qui veut dire avoir loupe l'acces a moins d'une minute, a cause du vol precedent qui etait en retard d'1h30. Et se retrouver ainsi un samedi soir de paques (tiens tiens, 2010 ca !) sur londres sans hotel.

Serie, serie... au moins tu me feras en partie rire ;-) Puis pour le verre a moitie plein, y'a tout plein de super trucs aussi, mais c'est moins rigolo de raconter a quel point mon fils est genial plutot que les "3 semaines, 3 PV", non ?

- page 2 de 14 -